Des violents affrontements sont de nouveau signalés depuis ce mardi matin dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu. Les forces armées congolaises (FARDC) pilonnent au moins deux positions stratégiques des terroristes du M23, à Tchanzu, dans le groupement de Jomba et à Musungati, une colline située dans le Parc national des Virunga.

’après plusieurs sources non encore officielles, les avions de chasse récemment acquis par l’armée congolaise sont mis à contribution pour bombarder les positions rebelles.

 

« Les avions de chasse des FARDC viennent d’effectuer les premières frappes sur les positions des rebelles du M23 à Chanzu et Musungati », dit une source qui ajoute qu’il est difficile de donner pour l’instant un quelconque bilan.

Ces informations sont confirmées du côté rebelle. Dans un message posté sur son Twitter, Laurence Kanyuka, l’un des leaders politiques du M23, note que les FARDC sont entrain de bombarder les zones occupées par leurs éléments. Toutes fois, il déplore que toutes ces zones sont fortement peuplées.

 

Lundi, les avions de chasse ont effectué des vols de reconnaissance dans les zones sous occupation du M23, accusés d’être soutenus par le Rwanda. Un avion de type Sukoï-25 non armé a « malencontreusement » survolé l’espace aérien de la République Rwandaise. Kigali a dénoncé une énième « agression » de son territoire par Kinshasa.

Nombre de vue 22 total views, Visiteurs aujourd'hui 4 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici