Les deux (2) bornes sur les six (6) placées par des experts de l’institut géographique du Congo pour démarquer les limites administratives entre la province de l’Ituri et celle du Haut-Uele, du côté de Niania dans la chefferie des Bandaka, en territoire de Mambasa (Ituri), ont été détruites par des inconnus.    

La nouvelle a été rapportée à la presse le vendredi 09 septembre 2022 par le député national Leku Apuobo, élu du territoire cité ci-haut.                 

Vous savez quand il y a un jugement, il y a toujours un perdant et un vainqueur. Dans le cadre de démarcation des limites entre les deux provinces, il y a des personnes qui ont été lésées tout simplement parce qu’elles se sont retrouvées être amputés de l’espace qui leur appartenait et que c’est rentré chez les voisins. C’est ce qui est comme raison que moi, je considère aujourd’hui du côté de Wamba pour aller organiser la destruction des bornes qui ont été placées en présence de l’équipe de deux provinces. Sur six (6) bornes, deux (2) ont été détruites, d’abord les bornes de Niania.

La justice doit faire son travail“, a déploré ce membre de la chambre basse du parlement congolais, dans une interview à la presse.  

Dans la foulée, il renseigne qu’une équipe de l’administration militaire de l’Ituri a été dépêchée sur le lieu pour réparer les dégâts commis de manière à garantir la paix sociale dans la région.

Il sied de rappeler que ce conflit de limite administrative au niveau de Niania à été résolu par les experts de l’institut géographique du Congo en présence des délégations de l’Ituri et du Haut-Uele, lors des travaux effectués du 17 au 19 août dernier. 

Nombre de vue 4 total views, Visiteurs aujourd'hui 4 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici