Le mouvement du 23 mars (M23) vient de nommer à des postes de responsabilité dans l’administration à Kiwanja, renseigne une source. Une liste des heureux promus circule déjà sur la Toile.

Parmi les nouveaux responsables figurent des membres de partis proches de l’Union sacrée de la nation.

On cite le cas du parti Bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo (BUREC), dont le leader, Julien Paluku Kahongya, est le ministre de l’Industrie dans l’actuel équipe gouvernementale.

Si ces allégations sont fondées, il y a lieu de se poser de vraies questions. Soit que le ministre Paluku est poignardé dans le dos.

Soit qu’il est appelé à expliquer à l’opinion à quel jeu il joue. Dans ce cas, comment peut-on chercher une chose et son contraire? Ou encore jouer au pyromane-sapeur pompier en même temps? Combattre et soutenir le gouvernement en même temps?

Nombre de vue 16 total views, Visiteurs aujourd'hui 6 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici