Après deux jours de détention au Rwanda, Jacques Mira Mira, militaire congolais du 2eme bataillon Commando, a été libéré lundi 26 septembre à partir du poste frontalier de la Grande Barrière, entre Gisenyi et Goma (Nord-Kivu). 

SUR AUDIO AVEC NATHALIE ROLLEY

Les autorités administratives du territoire de Nyiragongo confirment cette libération, précisant qu’elle a été facilitée par le Mécanisme conjoint de vérification, qui avait été saisi par les autorités militaires du Nord-Kivu.   

La société civile locale salue la souplesse des autorités congolaises et l’implication de cette structure sous régionale. 

Le soldat Mira Mira a été remis à son unité basée à Buhumba dans le territoire de Nyiragongo. Ce soldat congolais avait été appréhendé par les soldats rwandais, samedi dernier, alors qu’il était à la recherche du bois de chauffe, au niveau de Kabagana, dans le groupement de Buhumba. Cette zone est à la frontière commune entre le Rwanda et la RDC, dans le territoire de Nyiragongo. 

Nombre de vue 20 total views, Visiteurs aujourd'hui 2 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici