RDC : Un militaire rwandais ayant fui son bataillon à Kingi remis aux FARDC par la Monusco.

Un militaire des Forces armées rwandaises ayant fui son bataillon à Kingi, a été remis aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo par la Monusco. Séraphine Kilubu, vice-ministre de la Défense nationale et anciens combattants l’a annoncé lors de la 75e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 4 novembre 2022.

“Au nom de son titulaire en mission dans la zone, la Vice-ministre de la défense nationale et anciens combattants a informé le conseil de la situation opérationnelle consécutive à la récente offensive du M23/RDF avec l’appui de l’armée Rwandaise dans cette partie du pays. Elle a aussi informé le conseil de la remise aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo par la Monusco à Kiwanja d’un élément de l’armée Rwandaise ayant fui le rang du 401e bataillon basée à Kingi dans le Rwanda le 16 octobre dernier” dit le compte rendu de la réunion fait par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya.

Le gouvernement congolais a annoncé samedi dernier l’expulsion de l’ambassadeur du Rwanda en RDC, alors que s’intensifient dans l’est du pays les combats contre la rébellion du M23 (Mouvement du 23 mars), que Kinshasa accuse le Rwanda de soutenir.  Cette décision est intervenue à l’issue d’une réunion du Conseil supérieur de défense de RDC, présidée par le président congolais Félix Tshisekedi, qui a fait état d'”une arrivée massive d’éléments de l’armée rwandaise” pour appuyer le M23 “en vue d’une offensive générale contre les positions des forces armées” congolaises.

Le regain de tension dans l’est de la RDC a également conduit la mission de l’ONU en RDC (Monusco) à “relever le niveau d’alerte” de ses troupes en soutien  aux forces armées congolaises dans leurs opérations contre le M23.

Nombre de vue 16 total views, Visiteurs aujourd'hui 4 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici