Un nouveau massacre à Beni, attribué aux ADF, a fait 10 morts. De quoi provoquer la colère des habitants contre l’incapacité des autorités à les protéger, en dépit de l’instauration de l’état de siège dans la province du Nord-Kivu à l’est de la République Démocratique du Congo.

Nombre de vue 6 total views, Visiteurs aujourd'hui 2 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici