Congolitté : Katumbi remporte la bataille ultime à l’Assemblée national.

La dernière tentative d’exclure Moïse Katumbi à la course présidentielle via la congolitté vient de faire flop .

N’singi Pululu et son mentor, Noël Tshiani viennent d’être de nouveau débouté à l’Assemblée nationale.

Après le rejet par le G13 de l’amendement de N’singi Pululu réservant l’éligibilité à la magistrature aux seuls congolais nés de père et de mère , la Chambre basse vient de trancher.

« Le débat sur la congolitté n’est pas à l’ordre du jour de cette session » peut on lire dans un message du rapporteur de l’Assemblée nationale. Ce, après une tension observée dans plusieurs provinces favorables à Katumbi , potentiel, candidat à l’élection présidentielle de 2023.

Dans le même communiqué , le bureau de l’Assemblée nationale invite l’opposition parlementaire à déposer les dispositions qui requièrent le consensus en vue de permettre l’échange, excepté la question de père et de mère.

Dans un passé récent , le bureau d’étude de l’Assemblée avait rejetté la proposition Tshiani endossée par N’singi Pululu pour inconstitutionalité .

Une grande victoire pour le camp Katumbi qui ne cesse de dénoncer les manœuvres dilatoires pour barrer la route qui conduit au Palais de la Nation, au gouverneur honoraire de l’ancienne province du Katanga.

 

Nombre de vue 22 total views, Visiteurs aujourd'hui 2 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici