Le général d’armées ougandais Muhoozi Kainerugaba, très connu pour ses prises de position désobligeantes à l’égard de la République démocratique du Congo, a publiquement défendu l’action militaire menée par les rebelles du M23 contre le Congo alors que des soldats de l’UPDF sont engagés aux côtés des militaires congolais dans la traque des rebelles ADF au Nord-Kivu depuis fin novembre 2021.

 

Sur son compte Twitter ce dimanche 6 novembre 2022, ce haut responsable de l’armée ougandaise a légitimé la guerre menée par le M23 dans le Rutshuru, la considérant comme une action pour défendre les minorités Tutsi vivant en République démocratique du Congo.

Contrairement à la version de Kinshasa, cet officier général ougandais soutient que cette rébellion ne doit pas être considérée comme un groupe terroriste. D’ailleurs, il prévient ceux qui combattent ce qu’il appelle “ses frères”.

“Quand au M23, je pense qu’il est très, très dangereux pour quiconque de combattre nos frères. Ce ne sont pas des terroristes. Ils se battent pour les droits des Tutsi en RDC”, a-t-il écrit.

Sur le champ de bataille, nombreuses sources ont témoigné que l’UPDF, tout comme l’armée rwandaise, soutient le M23.

Le 30 novembre 2021, les forces armées ougandaises ont pénétré le territoire congolais afin d’appuyer les Forges armées de la République démocratique du Congo à traquer les groupes armés à l’est, principalement les ADF en région de Beni et de l’Ituri.

Nombre de vue 18 total views, Visiteurs aujourd'hui 6 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici