Au lieu de se concentrer sur la soi-disant guerre, Bunagana est pris depuis plus de 5 mois, mais Félix Tshilombo continue de nommer de nouveaux visages dans les entreprises pibliques. Quel dommage Félix tu nous prends pour des idiots.

Voir la liste des nominations ci-dessous, qui sont ces personnes.

 

evue de presse kinoise du 16 novembre 2022.

Le grand ménage que le chef de l’Etat a opéré dans les entreprises publiques fait la Une de plusieurs journaux parus ce mercredi dans la capitale congolaise. Forum des As ouvre le bal et titre en sa manchette : « Félix Tshisekedi nomme à la tête de 23 entreprises publiques ». Ce journal rapporte qu’il n’y a pas deux sans trois. Après les deux premières séries d’ordonnances signées respectivement le 3 septembre et le 10 octobre derniers, portant nomination de nouveaux mandataires publics, note ce quotidien, le Chef de l’Etat a encore signé, le 11 novembre courant, d’autres ordonnances pour la même cause. Cette fois-ci, indique ce tabloïd, plus de 20 entreprises et établissements publics ont été pris en compte.

Congo Nouveau revient sur les noms de quelques mandataires publics nouvellement promus. Selon ce journal, la RTNC sera désormais pilotée par Sylvie Elenge qui sera secondée par Jose Voto alors que Floribert Lubota va trôner au conseil d’administration. A la CADECO, écrit ce portail, Dikoma Kitenge est nommé PCA alors que Juliette Mugole et Christian Boyoma sont respectivement Directrice générale et Directeur général-adjoint. Ce journal précise que Makolo Kamuena est porte à la tête du conseil d’administration de SAKIMA. Fidèle Babala et Ngwama sont à la manette, souligne Congo Nouveau. A la SONAHYDROC, la fonction du PCA Est occupée par Boma Ablavi, celle du DG à Marcellin Bilomba alors que Tito Bahati se contente du poste de Directeur général-adjoint. Nsilulundi Diatezua est nommé PCA et Lombo Kamba Directeur général-adjoint à la Kwilu Ngongo, poursuit Congo Nouveau qui signale également que la Fonds de promotion de l’éducation est dirigé par Wembo Lombela (DG), Julie Tshilombo (DGA) et Bushiri (PCA).

Africa News reste sur le même chapitre. Cet hebdomadaire révèle qu’à travers les mêmes ordonnances, le chef de l’Etat a investi les membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication -CSAC. Selon ce tabloïd, quatre figures de l’ancienne équipe ont été reconduites. Il s’agit de Alain Nkoy Nsasies, Chantal Kanyimbo, Jean-Pierre Eale Ikabe et Banza Tiefolo. Ce portail rappelle qu’Alain Nkoy et Chantal Kanyimbo ont respectivement été vice-président et rapporteure dans l’ancienne équipe. Avec leurs collègues Banza et Eale, ils vont devoir partager leur riche et longue expérience dans la régulation avec les nouveaux venus, explique Africa News. Parmi eux, poursuit ce journal, Christian Bosembe, Oscar Kabamba, Serge Kabongo, Mimie Engumba, Bruno Mbolison, Luyeye Kundoma, Serge Ndjibu Ngoy, Sungu Oyemba et Mboma Adelin. Selon la Loi, note cet hebdomadaire, ces nouveaux promus devront se réunir en plénière pour élaborer et voter leur règlement intérieur avant d’élire leur bureau.

Pour La Prospérité, ces ordonnances du chef de l’Etat Ordonnances est une véritable cure de jouvence qui, à coup sûr, permettrait à ces entreprises publiques congolaises devenues pour la plupart d’entre elles des canards boiteux d’être conduites par de nouvelles personnalités et sous le prisme de la vision de l’actuel Chef de l’Etat.

ECONEWS, pour sa part, est d’avis qu’avec la nomination de cette armée d’hommes et femmes, le Chef de l’Etat a voulu sans doute apporter un nouveau souffle dans les entreprises du portefeuille de l’Etat.

Nombre de vue 22 total views, Visiteurs aujourd'hui 2 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici