MARTIN FAYULU ET ADOLPHE MUZITO : LA CELLULE DE LAMUKA SE MET AU TRAVAIL

0
84

Ça se précise au sujet de la rencontre entre Martin Fayulu et Adolphe Muzito, les deux seuls leaders restés à bord de Lamuka, « plateforme de résistance » créée en prélude de la présidentielle de 2018 avec l’objectif premier d’aligner un candidat unique de l’Opposition.

En vue de baliser la voie à la tenue du prochain et décisif présidium de Lamuka, Fayulu et Muzito se sont apaissantis sur la cellule politique, 2ème organe de cette plateforme. Composée de 6 membres, en raison de 3 délégués pour chaque leader, cette cellule va reprendre du service ce jeudi 18 août 2022, a confié en exclusivité Devos Kitoko, secrétaire général de l’Ecidé,

« Nous siégeons sur convocation du coordonnateur. Il nous avait convoqué et les travaux avaient bien commencé. Malheureusement, cela a été interrompu parce que le président de cette cellule politique, qui est donc Blanchard Mongomba, Secrétaire général du Nouvel élan, était à Mbandaka. De mon côté aussi, j’avais des petits soucis de santé », a déclaré le prof Devos Kitoko Mulenda.

A la fin de notre travail, a-t-il renchéri, les membres de deux partis politiques de l’opposition vont proposer au présidium un communiqué final, moyennant amendements bien-sûr, pour qu’enfin les deux présidents apposent leurs signatures.

La tendance est-elle à la rupture ou à la continuité ? A cette question, certaines indiscrétions au sein de Lamuka n’ont avancé aucune réponse ferme et définitive, laissant la porte ouverte à toutes les éventualités.

« Si l’on considère Lamuka comme plateforme de résistance, il y aura continuité. En plus, l’Ecidé, lors de son dernier congrès, a réaffirmé son appartenance à Lamuka. Il y aura sûrement continuité. Mais, pour ce qui est des alliances, elles se feront sur base des programmes. Seulement, nous ne sommes pas encore à cette étape-là », ont-elles avancé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici