RDC: Dans sa tenue de prisonnier, le poing levé, Diongo s’offre un bain de foule à la Cour suprême de justice

30
0
SHARE

“Héros vivant”, “libérateur” ou alors “combattant”, des centaines de militants du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP), parti du député Franck Diongo ont soutenu ce lundi 02 juillet leur leader convoqué à la cour suprême de justice siégeant d’office de Cour de cassation pour procédure de révision engagée par sa défense.

Banderoles avec messages de soutien, ces derniers étaient rassemblés devant les installations de la cour suprême avant 09 h (heures locales), scandant toutefois des chants hostiles aux autorités sous l’œil de la police.

Vêtu d’une tunique jaune à col bleu, le bras droit en l’air, comme Lumumba, coincé dans une jeep 4×4 de l’administration pénitentiaire roulant à vive allure et conduite par un chauffeur cagoulé, Diongo était surveillé de près par des militaires lourdement armés jusqu’à la cour suprême de Justice.

“Tenez bon, la victoire est certaine, le peuple gagne toujours”, a lancé d’une voix forte l’opposant acclamé par ses militants dans un climat d’effervescence.

Journalistes et militants n’ont pas eu accès à la salle d’audience. Seuls les avocats, membres de la famille et cadres du MLP ont franchi la porte.

Vers l’annulation du jugement ?

Dans la salle d’audience, Diongo était défendu par une panthère d’avocats qui ont plaidé pour l’annulation du jugement prononcé par la cour suprême de justice.

Condamné le 28 décembre 2016 à cinq ans de servitude pénale principale par les juges de la Cour suprême de justice en matière répressive d’infraction de flagrance au premier et dernier degré, le député croupit dans un pavillon de la prison de Makala à Kinshasa.

LEAVE A REPLY