ALERTE: KATANGA, LA GUERRE DES CLANS COMMENCE!

0
9

L’élection du gouverneur du Tanganyika a fait ressortir une discrète guerre de palais. Des premiers couteaux du chef de l’Etat s’affrontent avec une main de fer dans un gant de velours. L’enjeu est le poids politique que chacun voudrait faire prévaloir auprès de Félix-Antoine Tshisekedi.

Cela dans la perspective des élections de 2023. Dany Banza l’ambassadeur itinérant semble avoir un coup d’avance sur Guylain Nyembo, le directeur de cabinet du chef de l’Etat. Mais ce dernier n’a pas encore dit son dernier mot.

L’élection du gouverneur du Tanganyika qui a eu lieu le 6 mai dernier, fait encore parler jusqu’à ce jour. Les péripéties qui ont entouré ce scrutin sont dignes d’un film hollywoodien. Par conséquent, le vrai se mêlait au faux. Des intimidations, des astuces, des manigances, tout était bon pour gagner la partie. On parle même des députés provinciaux qui auraient été retenus dans un hôtel chic, jusqu’au jour du vote. Au final, c’est Julie Ngungwa qui est élue gouverneur de province. Elle obtient 14 voix sur 25. L’un de ses adversaires affiche 10 sur 25.

Ce score serré montre clairement que la lutte était âpre. C’est le camp de Guylain Nyembo qui l’a emporté sur le fil. Il est natif de la province du Tanganyika. De plus, il n’aurait certainement pas accepté d’être battu sur son propre terrain. Sa candidate est de l’Union pour la démocratie et le progrès social. Il est vrai que depuis la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle, ce parti politique se déploie en profondeur. Mais il est loin d’être la force dominante du Tanganyika et encore moins du Grand Katanga.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici