La condamnation de 13 ans de prison de Vital Kamerhe vient d’être cassée par la cour de cassation. Il attend la réouverture du procès par la cour d’appel de Kinshasa/Gombe, suivant la décision prise par la Cour de cassation ce lundi 11 avril. C’est un nouveau rebondissement dans cette affaire. Le compteur sont remis à zéro, devant la même cour d’appel de Kinshasa/Gombe qui sera autre reconstituée.
C’est-à-dire d’autres juges seront désignés. L’ancien directeur de cabinet du Président de la République est toujours en France « pour des soins médicaux ».
Dans une déclaration signée par son secrétaire général, l’Union pour la Nation Congolaise salue la décision de la justice en rapport avec le pourvoi en cassation introduit par son Président National l’Honorable Vital KAMERHE à travers ses avocats en contestation de différents arrêts rendus au premier et au second degré dans le procès dit de 100jours.
“L’arrêt de cassation totale rendu par les Hauts Magistrats et Juges honore au plus haut point la Justice Congolaise, Qu’ils trouvent ici les remerciements les plus sincères des membres de I’UNC et alliés ainsi que ceux des tous les sympathisants épris de compassion et justice. Il s’agit ici de la victoire de la justice congolaise qui, indépendamment de toute influence extérieure, a su dire le Droit en rétablissant son président National ainsi que certains membres de sa famille biologique dans leurs droits”, dit Billy Kambale dans cette déclaration.
Ci-dessous, l’intégralité du communiqué de l’UNC !
COMMUNIQUE
L’Union pour la Nation Congolaise (UNC, en sigle) salue la décision de la justice Congolaise en rapport avec le pourvoi en cassation introduit par son Président National l’Honorable Vital KAMERHE à travers ses avocats en contestation de différents arrêts rendus au premier et au second degré dans le procès dit de 100jours.
L’arrêt de cassation totale rendu par les Hauts Magistrats et Juges honore au plus haut point la Justice Congolaise, Qu’ils trouvent ici les remerciements les plus sincères des membres de I’UNC et alliés ainsi que ceux des tous les sympathisants épris de compassion et justice. Il s’agit ici de la victoire de la justice congolaise qui, indépendamment de toute influence extérieure, a su dire le Droit en rétablissant son président National ainsi que certains membres de sa famille biologique dans leurs droits.
De ce qui précède :
1. L’UNC rend grâce à Dieu tout puissant, Maître des temps et des circonstances, pour avoir exaucé ses multiples prières en faisant triompher la justice.
2. L’UNC remercie les juges de la Cour de Cassation pour avoir dit le Droit en réhabilitant son Président National Vital KAMERHE devant la Loi dont il est respectueux et devant son Peuple dont il reste un fervent serviteur.
3. L’UNC restera à jamais reconnaissant du travail abattu par tous les vaillants avocats de la défense de son Président National qui se sont privés des nuits entières de sommeil pour faire triompher le Droit.
4. L’UNC constate que la même justice qui avait condamné son Président National est la même qui vient de valider son pourvoi en cassation aujourd’hui. Ainsi l’UNC salue la progression manifestée aujourd’hui dans l’effectivité de l’Etat de Doit en République Démocratique du Congo.
5. L’UNC appelle tous ses membres et sympathisants de s’abstenir de tourte attitude triomphaliste et rappelle qu’il n’y a ni vainqueur ni vaincu à ce stade de l’application stricte de la loi; seule la justice a triomphé.
6. L’UNC rend hommage au Président de la République pour son sens élevé de devoir d’état; il est resté, tout au long de la procédure, au dessus de la mêlée en garantissant l’indépendance de la justice.
7. L’UNC remercie le peuple congolais en général et tous ses militants en particulier leur soutient indéfectible pendant toute cette période de dure épreuve.
8. L’UNC demeure engagée dans la lutte pour l’émergence d’un véritable Etat de Droit, protecteur des droits fondamentaux et ne ménage aucun effort pour participer, dans le cadre de notre coalition, à toute action visant le rétablissement de la paix totale à l’Est du pays et à l’amélioration des conditions de vie de nos populations.
9. Enfin l’UNC remercie les serviteurs de Dieu de toutes les confessions religieuses qui n’ont cessé d’intercéder en faveur de son Président National auprès de notre Dieu tout puissant

Nombre de vue 22 total views, Visiteurs aujourd'hui 2 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici