Bandundu : le maire adjoint de Kikwit suspendu pour le fait notamment d’entretenir un groupe de jeunes apparentés à une milice

0
54

La nouvelle est apportée par le maire titulaire, Léonard Muntangu. Une action disciplinaire est ouverte par le gouverneur de province à cet effet.

“Le maire adjoint Jean-Claude Mungala ne peut plus engager la ville de Kikwit jusqu’à nouvel ordre”, indique le communiqué.

Ce document ne précise pas les raisons de cette suspension.

Des sources recoupées font état de son implication dans une affaire liée à la construction d’une boulangerie à polémique dont les travaux étaient suspendus par les autorités provinciales et nationales.

Le maire adjoint de la ville de Kikwit dans la province du Kwilu, Jean-Claude Mongala, est suspendu pour 3 mois par le vice-ministre, ministre de l’intérieur pour insubordination, outrage à la vice-ministre, ministre de la défense et aussi l’entretien d’une milice à Kikwit.

 




 

” La hiérarchie m’a transmis le courrier, il est suspendu pour trois mois avec ouverture d’action disciplinaire. Selon la hiérarchie, on l’a suspendu pour insubordination : il avait reçu l’invitation du Vice-ministre, ministre de l’intérieur pour consultation, il n’est pas parti, c’était depuis le 14 juin. Et puis, d’après cette correspondance aussi, on écrit qu’il entretient une milice des jeunes gens qui dérangent la population apparentés à une milice. L’autre grief, c’est l’outrage à madame la Vice-ministre de la défense”

Léonard Muntangu, maire de la ville de Kikwit.

Joint à ce propos, le maire-adjoint de Kikwit s’est réservé de tout commentaire.

Rappel:

RDC -Kikwit : libération du maire adjoint après avoir passé 24h au cachot pour n’avoir pas participé au meeting de Jean Marc Kabund.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici