Beni : Par inadvertance, un militaire UPDF ouvre le feu sur ses 2 collègues dont un sous-officier FARDC

0
21

La scène se passe à BULONGO tard dans la soirée de lundi au mardi 05 juillet dernier. En pleine patrouille mixte avec les FARDC, un militaire UPDF ouvre le feu sur un sergent FARDC ainsi que son collègue de l’UPDF. Raison avancée, inadvertance explique le Lt Colonel Mak HAZUKAYI, communicateur des opérations conjointes FARDC-UPDF lancées dans la région depuis novembre dernier pour traquer les rebelles Adf. Selon la même source, les militaires en pleine zone opérationnelle circulent en mode sureté ouverte et par conséquent à la moindre imprudence, l’arme peut tirer.

Voilà ce qui s’est passé à Bulongo poursuit-il en ajoutant que le meurtrier a été maitrisé et devra répondre de ses actes en justice.

Cette version convainc moins l’Hon Tembos YOTAMA, élu de Butembo et en vacance dans la région. Il propose plutôt des enquêtes minutieuses avant d’établir les responsabilités. L’élu de Butembo propose également des séances de renforcement de la morale des éléments des forces armées ayant longtemps durés sur la ligne des fronts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici