L’INSÉCURITÉ TOTALE DANS LA VILLE DE KINSHASA

0
88

Dans un document daté du vendredi 6 mai 2022, la voix des sans voix pour les droits de l’Homme (VSV), une organisation non gouvernementale de défense et de promotion des droits de l’homme, basée à Kinshasa, exprime ses préoccupations suite à l’insécurité dans la ville de Kinshasa.
Ce climat d’insécurité est causé principalement par des hommes armés roulant en motos, note l’Ongdh qui indique que ces malfaiteurs s’attaquent aux individus, maisons de commerce, maisons de change de monnaie, changeurs de monnaie… en vue d’extorquer argent et autres biens de valeur.

En cas de résistance de leurs victimes, ils n’hésitent pas à porter atteinte aux droits à la sécurité, à l’intégrité physique et à la vie, regrette la VSV.
L’Ongdh cite, entre autres, le braquage intervenu mardi 4 avril 2022 vers 19h00’ dans le bureau de change multi-services (Western-Union, Cash-Express d’Equity Bank, Ria, messageries financières et location des véhicules), sis avenue Kasa-Vubu n° 62 à Kinshasa/Bandalungwa, en diagonale de la station-service F/S Bloc-Bisengo. Le bilan fait état de deux personnes tuées et une importante somme d’argent en dollars américains emportée par les criminels.

Selon les informations recueillies par la VSV, le jour susmentionné, deux hommes armés, non autrement identifiés, venus à bord d’une moto, sont entrés dans ledit bureau de change sous prétexte de changer l’argent. Contre toute attente, à l’aide d’une arme à feu, ils ont maitrisé les clients et le gérant tout en exigeant à ce dernier de leur remettre la recette du jour, relate la VSV.

Les clients se trouvant sur le lieu et les voisins ont appelé ‘’au secours’’ poussant ces criminels à sortir précipitamment du bureau de change après avoir emporté une importante somme d’argent en dollars américains. Ces hommes armés ont fait face à la résistance de l’agent de gardiennage, Bienvenu Ebumbe Bumba sur qui ils ont tiré une balle à bout portant. La victime a été mortellement touchée à la poitrine.

Dans leur tentative de prendre fuite avec leur butin sur la moto, les criminels ont été gênés par un taxi-bus de marque Mercedes 207 Sprinter de couleur jaune avec à son bord plusieurs passagers. Le taxi-bus roulait sur l’avenue Kasa-Vubu en direction de la commune de Kintambo. Cependant, au niveau du Magasin Galaxy, le conducteur du taxi-bus, Basile Dimenga Kiala, est pris pour cible par les criminels qui lui tirent une balle à bout portant à la tête, causant ainsi son décès sur place.

Le corps de la victime a été évacué à la morgue de l’hôpital général de Référence de Kinshasa, ex-Mama Yemo, après le constat de son décès fait par les éléments de la Police nationale congolaise (PNC)/brigade mobile d’intervention, raconte l’Association.

Quant à l’agent de sécurité Bienvenu Ebumbe Bumba, mortellement touché par balles, il a été acheminé d’urgence à l’hôpital militaire de référence du camp Colonel Kokolo où il est mort des suites de ses blessures, quelques instants après.

Sur le même volet, la VSV relève aussi le meurtre d’un avocat, Maître Désiré Ntakobajira, dans la nuit de vendredi 11 mars 2022, au quartier Mbudi, dans la commune de Mont -Ngafula. L’infortuné avait été abattu par balles par deux criminels roulant sur une moto. Ces derniers avaient tenté d’arracher à la femme de la victime son sac à mains au moment où le couple rentrait à pieds à domicile dans la soirée. Voulant intervenir pour protéger son épouse et récupérer le sac, les criminels lui avaient logé une balle dans la tête qui lui a couté la vie.

La VSV demande aux autorités congolaises de tout mettre en œuvre pour garantir la sécurité des personnes et de leurs biens, conformément aux instruments relatifs aux droits humains.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici