Mardi 12 avril, Volodymyr Zelensky, a annoncé l’arrestation de Viktor Medvedtchouk, député russe ukrainien et proche de Vladimir Poutine. Dans la foulée, il a fait une proposition à la Russie.

À défaut d’avoir gagné la guerre, les Ukrainiens ont remporté une bataille. Ce mardi 12 avril, Volodymyr Zelensky s’est félicité de l’arrestation de l’homme d’affaires Viktor Medvedtchouk, proche du président russe, Vladimir Poutine. “Une opération spéciale a été menée grâce au SBU (services secrets ukrainiens, ndlr). Bravo !”, a écrit le président ukrainien sur Instagram en légende d’une photo du député, menotté et vêtu d’un uniforme de l’armée ukrainienne. L’arrestation de Viktor Medvedtchouk a été confirmée dans la foulée par le chef des SBU, Ivan Bakanov, qui a remercié ses subordonnés pour “cette exceptionnelle et dangereuse mission“. Pour rappel, le député ukrainien avait pris la fuite le 26 février dernier, deux jours après le début de l’invasion russe.

Âgé de 67 ans, Viktor Medvedtchouk est l’une des personnalités prorusses les plus influentes d’Ukraine. Très apprécié par le gouvernement russe, il est personnellement très proche de Vladimir Poutine, qu’il a même nommé parrain de sa plus jeune fille. En 2014, il a notamment joué un rôle lors de l’annexion de la Crimée par la Russie, ce qui lui avait valu d’être placé sur la liste noire des États-Unis. Depuis mai 2021, il était assigné à résidence après avoir été inculpé de “haute trahison” et de “tentative de pillage de ressources naturelles en Crimée“.

Nombre de vue 32 total views, Visiteurs aujourd'hui 2 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici