Kinshasa, 23 mai 2022 (ACP).- Les travaux du colloque international sur les amis de la Révolution algérienne, organisés  à Alger du 17 au 18 mai 2022 et placés sous le Haut patronage du Président algérien Abdelmadjid Tebboune, ont honoré le leader congolais et premier Premier-ministre Patrice Emery Lumumba en lui attribuant une distinction honorifique.

Selon un communiqué de l’ambassade d’Algérie,  cette distinction, qui est un grand signe d’estime et de considération de la part des autorités et du peuple algériens à ce héros national congolais pour le combat qu’il a mené de son vivant à  l’accession de l’indépendance de la RDC ainsi que de l’Afrique, a été remise à son fils ainé François Lumumba qui avait pris part à ces assises sur invitation du gouvernement algérien.

 « A travers lui,  le peuple congolais retrouve les honneurs dignes de son nom »,  note la source.

Lancés par le Premier ministre  Aïmene Benabderrahmane en présence de plusieurs personnalités historiques et politiques, ces travaux  ont été organisés par le ministère des Moudjahidine et des Ayants droit et celui des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, dans le cadre des festivités commémoratives du 60ème anniversaire du recouvrement de la Souveraineté Nationale.

Placée sous le thème « La Révolution algérienne, source de rayonnement des valeurs humaines, pont d’amitié entre les nations », cette manifestation a été marquée par la participation de plus de 70 amis de la Révolution algérienne des différentes nationalités et des académiciens ainsi que des chercheurs spécialisés algériens et étrangers.

L’Algérie reste fidèle à ses amis de la révolution

Le Premier ministre algérien,  Aïmene Benabderrahmane a, dans son allocution,  affirmé que son pays, à travers les générations, restera fidèle à tous ceux qui l’avaient soutenue et avaient été à ses côtés dans les épreuves difficiles endurées lors de sa Glorieuse Révolution nationale et qu’il transmettra les valeurs de fidélité et de loyauté à ses vaillants enfants.

« Les valeurs et autres principes de dignité humaine, de justice sociale, de solidarité et d’autodétermination, contenus dans la Déclaration du 1er Novembre, ont contribué à l’adhésion des hommes libres et que  ces valeurs constituent une passerelle entre les nations et un véritable gage d’amour pour la réalisation de la coopération, du progrès et de la paix dans le monde», a-t-il rappelé.

 

Il a, également, affirmé  que l’Algérie demeurera un symbole de liberté, de par sa position constante et pondérée pour la défense des causes justes dans le monde, étant l’expression même de sa fidélité aux principes ayant permis au peuple algérien d’exercer son droit légitime à l’autodétermination.

« L’engagement de l’Algérie en faveur de ce principe s’est traduit, depuis son indépendance, par ses positions de soutien aux peuples en quête de liberté et d’affranchissement du colonialisme et aux causes justes de par le monde », a-t-il encore dit.

 

  1. Les travaux ont porté essentiellement sur la contribution des amis de la révolution dans le soutien de la lutte du peuple algérien, les valeurs humaines de la Révolution algérienne et leur rôle dans le tissage des relations entre les pays du monde postcolonial.

Pour sa part,  le ministre algérien des Moudjahidine et des Ayants droit,  Laïd Rebiga, a exprimé toute sa gratitude aux participants à ces assises de deux jours, indiquant que leurs noms seront gravés en lettres d’or dans leurs cœurs car, grâce à leurs immenses sacrifices pour la cause juste et ils ont été  artisans de sa gloire et un modèle d’héroïsme, de sacrifice, de soutien et de défense des idéaux suprêmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici