Martin Fayulu Madidi ne décolère pas au sujet de l’organisation des élections générales en 2023 en République démocratique du Congo.

Via Twitter, le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), a rappelé ce mardi 19 avril 2022 la nécessité d’organiser ces élections dans le délai constitutionnel.

À en croire ce membre du Présidium de la coalition LAMUKA, ne pas organiser les élections présidentielle et législatives, c’est maintenir la population congolaise dans la mise.

Martin Fayulu, Congolese joint opposition presidential candidate, speaks during a press conference in Kinshasa, Democratic Republic of Congo, January 8, 2019. REUTERS/Baz Ratner

 

En République démocratique du Congo, les élections générales sont prévues en 2023. Du côté du gouvernement, l’on ne cesse d’insister sur la tenue de ces élections conformément à la Constitution.

De son côté, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), organe chargé d’organiser les élections en RDC, ne cesse de rassurer aussi quant à la tenue de ces scrutins. Denis Kadima, président de la CENI, a récemment indiqué que les membres du bureau travaillent même le samedi et dimanche pour organiser de bonnes élections.

Cependant, la classe politique est actuellement divisée sur la révision de la Loi électorale. D’un côté, il y a l’Union sacrée de la Nation du président Tshisekedi avec ses députés nationaux, qui y tient mordicus, arguant qu’il s’agit d’une exigence légale. De l’autre côté, il y l’opposition, notamment le Front Commun pour le Congo (FCC), qui pose comme préalable avant toute révision de ladite loi, un consensus de la classe politique notamment sur la CENI et la Cour Constitutionnelle.

À noter que les députés nationaux du FCC, de l’ex-président Joseph Kabila, ont même décidé de boycotter les plénières consacrées aux débats sur la révision de la Loi électorale.

Nombre de vue 40 total views, Visiteurs aujourd'hui 2 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici