PARTAGER

Le Conseil national de suivi de l’accord de la Saint-Sylvestre (CNSA) suggère une rencontre entre le président de cet organe d’appui à la démocratie, Joseph Olenghankoy, et le président de la République, Joseph Kabila. D’après un communiqué du CNSA, publié ce jeudi, la rencontre sollicitée permettrait de trouver de solution à la crise politique persistante au pays.

Le CNSA relève plusieurs points qu’il juge “préoccupants” dont le manque de consensus sur l’usage de la machine à voter et le maintien en prison de certains prisonniers politiques qui ne favorisent pas un climat apaisé, à quelques mois des élections.

“L’absence d’un consensus politique, tel que prévu par l’Accord autour de la machine à voter, l’existence de 16,6% d’enrôlés sans empreintes digitales, telle que notée par l’OIF dans les conclusions de l’audit du fichier, le défaut de prise en compte des corrections des omissions et erreurs contenues dans la liste des partis et regroupements politiques publiée au Journal officiel, la non libération de certains prisonniers politiques, d’opinions et amnistiés, contrairement aux prescrits de l’accord”, dit le CNSA, après une réunion de sa plénière ce jeudi.

Le CNSA invite également le gouvernement et la CENI à une concertation “urgente” avec lui, conformément à l’accord.

REACTION