Martin Fayulu, condamne l’arrestation de Jean-Marc Kabund et exige sa libération

0
47

Via son compte Twitter, Martin Fayulu président élu de la RDC exige leur libération. Il estime que ces différentes arrestations sont la preuve de la dérive dictatoriale du régime en place.

« La détention de JM. Kabund, celle de J. Kitenge et l’enlèvement de Mama Marie Masemi sont des preuves de la dérive dictatoriale du régime Tshisekedi. La liberté d’expression étant garantie par la Constitution, nous exigeons la libération de ces deux détenus politiques », a déclaré Martin Fayulu.

Pour rappel, Jean-Marc Kabund, ancien président a.i de l’UDPS, a été transféré à la Prison Centrale de Makala mardi dernier à l’issue de son audition au Parquet Général près la Cour de Cassation. Il est poursuivi notamment pour outrage au chef de l’Etat.

Dans une déclaration faite hier, l’Alliance pour le Changement (A-Ch) a exigé la libération de son président national Jean-Marc Kabund. Cette formation politique de l’opposition a appelé ses militants à être prêts pour participer aux actions de grandes envergures.

À noter que le secrétaire d’état américain Anthony Blinken qui était en visite en République démocratique du Congo du 9 au 10 août dernier, a aussi évoqué l’arrestation de l’ancien premier vice-président de l’assemblée nationale. Il a affirmé que les USA sont préoccupés par cette situation.

S’agissant de Jimmy Kitenge, cadre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) de l’ancien président Joseph Kabila, il a été aussi transféré à la Prison de Makala mercredi dernier après avoir passé plusieurs jours dans les locaux de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR). Les motifs de son arrestation n’ont pas encore été officiellement communiqués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici