Les Forces de Défense du Rwanda (RDF) viennent de connaître un réaménagement très significatif.

0
100

 

Les Forces de Défense du Rwanda (RDF) viennent de connaître un réaménagement très significatif.

Un nouveau commandant de renseignements militaires a été nommé en la personne du général Vincent Nyakarundi, un nouveau chef des Forces spéciales, le général de Brigade Ruki Karusisi et un nouveau commandant de la Garde républicaine, en la personne du général Willy Rwagasana. Le colonel Ronard Rwivanga, porte-parole des RDF est promu au grade de général de brigade.

Ces nouvelles mises en place au sein de l’armée rwandaise interviennent au moment où le Rwanda est engagé dans une guerre délibérée contre la République démocratique du Congo à travers une rébellion créée par Kigali dans le but de déstabiliser le Congo-Kinshasa.

Kagame se prépare-t-il à une guerre généralisée ?

Le président du Rwanda aurait-il pris très au sérieux les derniers propos de Félix Tshisekedi, affirmant ne pas exclure l’option d’une déclaration de guerre au cas où Kigali perdurait dans son appui en logistique de guerre, munitions et hommes de troupes aux côtés des terroristes du M23. Cette-fois, Paul Kagame semble sentir la menace se retourner contre lui-même. Il faut se préparer. C’est la toute première fois que Kigali est ainsi préoccupée par la tension militaire suscitée par lui-même sur les fronts des combats en RDC.

Depuis plus de 25 ans en effet, le président rwandais a fait de la RDC son champ d’entraînement militaire en y déployant des troupes visibles ou dissimulées pour y mener des sales besognes. Cette situation qui traumatise le peuple congolais depuis des décennies, a fait plus de 10 millions de morts, selon Félix Tshisekedi.

Les nouvelles mises en place dans les Forces de Défense du Rwanda sont également un message envers Kinshasa. Kigali veut peut-être dire qu’il est prêt pour la guerre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici