Le président rwandais Paul Kagame a accepté d’aider le facilitateur Uhuru Kenyatta à obtenir le cessez-le-feu et le retrait du M23 des positions conquises. C’est ce qu’annonce un communiqué de la Communauté d’Afrique de l’Est(EAC) publié vendredi 18 novembre. Ce document a sanctionné la brève mission du facilitateur du processus de paix de Nairobi à Kigali auprès du président rwandais, Paul Kagame.

« Le président Kenyatta, en discussion avec le président Kagame, a convenu de la nécessité d’un cessez-le-feu immédiat et le président Kagame a également accepté d’aider le facilitateur de l’EAC à exhorter le M23 à cesser le feu et à se retirer des territoires capturés conformément à la proposition faite par les chefs de défense régionaux lors de leur réunion à Bujumbura », lit-on dans ce communiqué.

 

D’après ce document, Uhuru Kenyatta a, en effet, au cours de mission dans la sous-région, parlé au Secrétaire général des Nations-Unies ainsi qu’à certains chefs d’Etat sous-régionaux dont Félix Tshisekedi de la RDC, Evariste Ndayishimiye du Burundi et Paul Kagame du Rwanda.

Avec le président rwandais, le facilitateur a évoqué les conditions humanitaires déplorables que traversent des populations du Nord-Kivu suite aux affrontements entre l’armée congolaise et le M23.

Nombre de vue 18 total views, Visiteurs aujourd'hui 6 views today

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici