PARTAGER

Néhémie Mwilanya Wilondja, directeur de cabinet de Joseph Kabila, a déclaré que le Front Commun pour le Congo (FCC) va soutenir une seule candidature à l’élection présidentielle prochaine sur base d’un programme commun, précisant que « chacun de membres gardant son identité commune tout en se donnant des garanties de solidarité et de bonne foi. » Il a également rapporté les propos de Joseph Kabila qui, dit-il, remercie les congolais qui soutiendront ce projet.

Il l’a dit dans son discours à l’occasion du lancement de la cérémonie de la signature ce dimanche de la charte de cette coalition politique électorale placée sous l’autorité (morale) de Joseph Kabila.

« La cérémonie d’aujourd’hui portant ouverture de la Charte du Front Commun pour le Congo a la signature sonne en écho au message du Chef de I ‘Etat comme un signe d’engagement d’une large partie de la classe politique de se rassembler autour de ce que nous avons de plus cher, le Congo. Le Chef de l’Etat remercie à cette occasion tous ceux qui partagent son souci de faire passer le Congo avant toute chose dont l’échantillon se retrouve parmi ceux qui vont signer la Charte aujourd’hui et aux tours de deux prochains jours », a-t-il dit.

Le but de ce regroupement, note-t-il, est de doter la RDC d’un président de la République et d’une majorité cohérente.

« Travailler avec tous ceux qui ont la passion du Congo, tel a été depuis 2011 son engagement et sa démarche politique. II remercie également les millions de Congolais anonymes qui se tiennent déjà prêts à soutenir ce Projet et à accorder leurs suffrages très bientôt aux candidats du FCC à tous les niveaux afin de donner au pays un Président de la République et une majorité cohérente, stable et la plus large possible à notre pays a même d’asseoir une gouvernance basée sur le patriotisme, la recherche constants du progrès et la justice sociale », a-t-il ajouté.

Néhémie Mwilanya a salué ce qu’il qualifie d’initiative « tendant préserver la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territorial chèrement acquises par les pères fondateurs de Ia nation congolaise ».

« C’est bien Ia résultante des réflexions de ceux qui ont expérimenté les mérites de la cohésion nationale depuis le dialogue national de Sun City ayant facilité la réunification du pays, jusqu’au aux sursauts patriotiques de la nuit de la Saint Sylvestre qui ont permis de stabiliser politiquement le pays et de jeter les bases du consensus électoral en vue des élections du 23 décembre prochain, et qui, sous le leadership du Chef de L’Etat, Joseph KABILA KABANGE, ont décidé de renforcer notre jeune démocratique en lui dotant d’un des acteurs le plus représentatif : le Front Commun pour le Congo », a-t-il dit.

Les signatures de la charte du FCC se font au Pullman Grand Hôtel de Kinshasa et vont s’étendre jusqu’au 3 juillet.

REACTION