PARTAGER

Une matinée politique du Parti National pour Démocratie et le Développement (PND) de Salomon Idi Kalonda, conseiller principal de Moïse Katumbi, a été empêchée ce dimanche 3 juin 2018 dans la commune de Masina, à Kinshasa. Les agents de la Police Nationale congolaise (PNC) ont interdit l’accès à salle aux militants.

Le PND s’apprêtait à sensibiliser sur le meeting prévu par Ensemble pour le changement, la plateforme de soutien à la candidature de Moise Katumbi, le samedi 9 juin prochain à Kinshasa.

« L’AMK dénonce l’interdiction de la matinée politique du PND par le gouverneur de Kinshasa et ses services ce dimanche 03/06 à 15H à Masina. La manifestation a été empêchée par les éléments de la PNC. Cela porte atteinte à la liberté de manifester garantie par la Constitution », s’est offusqué sur ACTUALITE.CD Claudel-André Lubaya, président de la plateforme Alliance des Mouvements du Kongo (AMK) dont le PND est membre.

« C’était la salle Apocalypse donc, le parti n’avait pas besoin d’une autorisation mais le bourgmestre a été informé. Curieusement, les policiers sont venus en disant que la salle est louée par le gouverneur donc la manifestation ne pouvait se faire, » a ajouté Claudel-André Lubaya.

Dans la nuit du vendredi 1 juin dernier, le siège du parti PND a été attaqué à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga par des personnes armées non autrement identifiées. L”AMK avait exigé l’ouverture d’une enquête.

 

FASHION WEEK

GADGET WORLD

BEST Smartphones

DON'T MISS

POPULAR VIDEO

HOLIDAY RECIPES

EVEN MORE NEWS

REACTION