Le député national Éric Ngalula Ilunga a,  salué la position prise par le président Tshisekedi depuis Oyo au Congo-Brazzaville, au sujet du différend entre la République démocratique du Congo et le Rwanda. 

En effet, le chef de l’État qui clôturait sa visite de travail de deux jours auprès de son homologue du Congo Denis Sassou-Nguesso, a indiqué que la recherche de la paix n’est pas une faiblesse. Il a dit espérer que le Rwanda, qui soutient le M23 selon Kinshasa, a retenu la leçon.

Pour Éric Ngalula, la déclaration du président Tshisekedi est un message fort lancé à la fois au Rwanda, à la sous-région ainsi qu’à toute la communauté internationale.

Je salue la position du président Tshisekedi au sujet du soutien du Rwanda au M23. À Oyo, le chef de l’État a pris une position ferme qui met les intérêts de la République démocratique du Congo avant tout. C’est un message fort qu’il a lancé à toutes les parties. La sous-région ainsi que la communication internationale devraient s’aligner derrière le chef de l’État Félix Tshisekedi qui, depuis son accession à la magistrature suprême, a toujours prôné la paix entre États africains“, a-t-il indiqué.

Dans la foulée, l’élu de Lupatapata au Kasaï-Oriental apporte son soutien aux Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

J’apporte tout mon soutien à nos forces armées qui ne cessent de défendre avec amour et professionnalisme notre pays. Nous sommes tous derrière notre armée sous le leadership éclairé du commandant suprême qui ne ménage aucun effort pour mettre nos vaillants soldats dans les meilleures conditions possibles afin de continuer à défendre l’intégrité du territoire national“, a-t-il renchéri.

Pour ce cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le Rwanda ne peut pas se servir des FDLR comme prétexte pour justifier sa présence en RDC.

Les rwandais étaient sur notre sol en 1996 avec l’AFDL, en 1998 avec le RCD et beaucoup plus tard avec le label CNDP (…) Et ils veulent nous faire croire qu’ils n’ont toujours pas éradiqué les FDLR ? Un mensonge grossier. Le Rwanda au travers des multinationales convoitent les richesses de la RDC et il soutient des groupes armés qui sement la desolation chez nous. Avec le président Tshisekedi à la tête de ce pays, c’est terminé. Nous avons besoin de la paix. Nous voulons la paix pour reconstruire notre pays. Qui veut la paix prépare la guerre dit-on“, conclut Éric Ngalula Ilunga. 

Pour rappel, le gouvernement Sama Lukonde a décidé de suspendre tous les vols de la compagnie Rwandaise RwandAir à destination de la République démocratique du Congo. L’ambassadeur du Rwanda accrédité à Kinshasa a même été convoqué pour lui faire part de la désapprobation du gouvernement par rapport au comportement de son pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici