Le jeu est définitivement terminé pour Paul Kagame ! The Game is over for Paul Kagame !

0
289

The Game is over for Paul Kagame !
Le jeu est définitivement terminé pour Paul Kagame !

Les États-Unis d’Amérique signent la fin du contrat de service de Paul Kagame et l’abandonne en rase campagne comme un vulgaire dictateur de pacotille en l’insultant publiquement…

En effet, les États-Unis d’Amérique avaient obligés Paul Kagame de prendre part toutes affaires cessantes et en personne aux travaux de Nairobi le même jour que ce dernier devait accueillir 54 délégations des Chefs d’état et des gouvernements du Commonwealth à Kigali.

N.B. Les responsables institutionnels américains et pas des moindres ne sont plus tendres avec le dictateur de Kigali Paul Kagame qu’ils insultent maintenant en public et le considère comme : « un minable prétentieux nouveau Léopold II qui se prend la tête et se croit tout permis même quand les lingots d’or congolais lui sont offerts gracieusement sur un plateau d’argent » !

1. Après Mike Hammer, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des États-Unis d’Amérique en République démocratique du Congo devenu Envoyé spécial du Président Joe Biden dans le Corne de l’Afrique, le Président Félix Antoine Tshisekedi vient d’avoir un nouveau ange protecteur en la personne de Robert Mendez le Président de la puissante Commission des Relations Extérieures du sénat.

2. Jusqu’à la veille des pourparlers de Nairobi le Président Uhuru Kenyatta n’était pas sûr que Paul Kagame le Chef du régime d’apartheid mono ethnique tutsi rwandais allait se déplacer de Kigali à Nairobi à cause du début des travaux du sommet de Commonwealth où prend part 54 Chefs d’état et des gouvernements.

3. La Maison Blanche a avertit Paul Kagame, qu’elle considère désormais comme « un vulgaire prétentieux nouveau Léopold II, qui se prend la tête et se croit tout permis même si les lingots d’or congolais lui sont offerts gratuitement sur un plateau d’argent.

3. Le petit dictateur de Kigali n’écoute que le langage de la force venant de ses maîtres à penser dont d’ailleurs son pouvoir en dépend.

4. Robert Mendez, le président de la commission des Rélations extérieures du Sénat américain qui a dénoncé le soutien du régime dictatorial de Paul Kagame aux rebelles du M23, lequels s’attaquent aux civils, aux casques bleus de l’ONU en violation de toutes les conventions internationales.

5. Pour avoir allumé le feu en République démocratique du Congo, Paul Kagame se fait tirer les oreilles publiquement par l’influent sénateur américain Robert Mendez.

6. Robert Mendez est le puissant président de la commission des Relations étrangères du Sénat qui dénonce de plus en plus publiquement l’injustice et le silence coupable de la communauté internationale face à la guerre de déstabilisation que le Rwanda mène par procuration en République démocratique du Congo.

7. Le monde doit être uni pour condamner ces attaques », a rappelé le sénateur démocrate qui s’agace de voir un pays qui se nourrit aux mamelles des États-Unis d’Amérique mais soutient un mouvement terroriste qui s’attaque aux civils, aux casques bleus de l’ONU et à l’armée congolaise !

8. Plusieurs enquêtes et sanctions sont ouvertes contre Kigali au sein des différentes institutions américaines.

9. Longtemps épargné par des sanctions occidentales, Paul Kagame risque gros cette fois-ci.

10. Bien que son commerce « le pseudo génocide exclusif des tutsis » marche toujours bien sur le marché international, le président rwandais commence à franchir le rubicon de son apogée.

11. Déjà que son despotisme outré énerve pas mal de bonnes consciences occidentales.

12. Les Américains enquêtent maintenant pour savoir qui s’attaquent aux civils et casques bleus de l’ONU dans la partie orientale de la République démocratique du Congo.

13. Alerté par les informations selon lesquelles le Rwanda soutient à nouveau les terroristes du M23 qui fomentent la violence, attaquant les troupes de la République démocratique du Congo, les casques bleus de l’ONU et les civils, nous devons enquêter et sanctionner les responsables, prévient sur Twitter la commission des Rélations étrangères du Sénat américain.

14. En effet, la Commission des Relations extérieures du Sénat américain condamne le soutien des rwandais aux terroristes tutsis du M23 qui attaquent en toute impunité : les civils, les casques bleus de l’ONU et les FARDC dans l’est de la République démocratique du Congo. Le monde doit rester uni pour condamner ces attaques.

15. A moins d’être débile, le dictateur de Kigali Paul Kagame est désormais prévenu. Malgré sa têtutesse, il va se plier comme il l’avait fait en 2013 quand ses marionnettes s’étaient emparées de Goma.

16. Une forte pression est exercée sur lui. S’il bénéficie encore de la protection de certains de ses maîtres à penser anglo-saxons, c’est au nom de la victimisation de cette minorité qui avait payé le prix le plus fort lors du génocide qu’il essaie maintenant de devoir son salut.

17. Mais cette position de vulnérabilité ne doit pas lui donner le toupet de commettre le génocide ailleurs comme à l’époque de la croisade. « Est-ce que le sang des Congolais n’a pas la meme couleur que celui des autres citoyens du monde pour que le protectorat occidental en Afrique (Rwanda) se permette de massacrer continuellement des paisibles citoyens innocents, sans la moindre réaction des nations éprises de paix », s’est interrogé un libre penseur africain.

18. De toutes les façons, l’histoire du monde sait restituer la vérité. Le rapport des forces est en train de s’inverser.

19. Nul ne pensait que ce petit Rwanda grâce à ses parapluies occidentaux défierait aujourd’hui le grand Congo, tonne un pseudo opposant congolais cadre de Lamuka.

20. L’humiliation subie des années durant sonnera un jour la révolte de ce peuple meurtri dans son amour propre.

21. Paul Kagame, est-il devenu le nouveau Léopold II qui veut tout gagner en République démocratique du Congo par les armes, et non par la paix ?

22. Le contraste est tellement grand si bien que l’on ne sait même plus ce que veut et recherche réellement le roi du régime d’apartheid mono ethnique tutsi rwandais Paul Kagame.

23. Et pourtant avec le Président de la République démocratique du Congo SEM Félix Antoine Tshisekedi, l’homme fort de Kigali avait obtenu tout ce qu’il voulait officiellement.

24. Mais en éternel insatisfait, il veut lui-même sans autorisation prendre dans la marmite et non attendre au salon pour qu’il soit dignement servi.

25. Son obsession à mater les autres le pousse à alimenter en permanence des conflits armés dans l’Est du Congo avec ses imaginaires FDLR qu’il poursuit en vain depuis 20 années consécutives.

26. L’objectif de Paul Kagame est connu. Il veut toi simplement faire main basse sur les richesses de la République démocratique du Congo. Il se voit heureux de vivre avec les mains ensanglantées que de cultiver des bonnes relations amicales gagnant-gagnant.

27. Le ton utilisé par le président des Relations extérieures de la Chambre haute américaine va faire réfléchir deux fois le nouveau Léopold ll du Congo. Lui qui considère le pays de Lumumba comme un bien sans maître où il peut dicter à ses dirigeants ses pensées démoniaques.

28. Mais attention, après l’apogée, c’est le déclin. L’histoire du monde ne se dédit pas. Avant lui, il y avait plus fort.

29. Les Saddam, Kadhafi, Mobutu Sese Seko et autres Mussolini sont passés. Il passera aussi mais le Congo restera Congo avec ses habitants pacifistes, ses richesses incommensurables et sa grandeur.

30. « Et le Rwanda restera voisin du congo avec qui un meilleur partenariat sera envisagé après le départ du régime hitlérien de Kagame », projette Willy Ngoma Alafu, un expert des relations internationales.

31. Mais qu’il pleuve, qu’il neige, la République démocratique du Congo6 jouera toujours les premiers rôles en Afrique et non le Rwanda que la Banque Mondiale considère comme étant un Pays Pauvre Très Endetté (PPTE).

32. Personne alors personne ne peut bloquer la vocation de la trajectoire de la République démocratique du Congo.


https://youtu.be/UWXqaKlyeSw

HOUSE DESIGN

STAY CONNECTED

0FansJ'aime
70,730SuiveursSuivre
175,000AbonnésS'abonner
- Advertisement -

MAKE IT MODERN

LATEST REVIEWS

RDC: Minaku annonce une session extraordinaire pour débattre de la loi...

Le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, a annoncé qu’une session extraordinaire sera convoquée à l’issue de la cérémonie de clôture de la session...

PERFORMANCE TRAINING

INSÉCURITÉ: LA SOCIÈTÉ CIVILE EXIGE FÉLIX TSHILOMBO À …

L'insecurité La Société Civile forces vives des provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Ituri et Tanganyika appelle le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi à remettre l’administration...

Le président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), Joseph Olengankoy officiellement ouvert...

Les participants sont répartis en deux commissions à savoir la décrispation et le processus électoral. «J’en appelle donc à la haute responsabilité des uns et...

FLASH- SPOT-SPORT

https://youtu.be/5RzeiS03Lss

BOTALA KINDOKI YA FELIX – EYINDELI MATATA MPONYO | Poursuites contre Matata Ponyo devant...

Pour lui, il n’y a l’ombre d’aucun doute, la Cour Constitutionnelle est compétente pour poursuivre l’ancien Premier ministre et ministre des Finances, Augustin Matata...
- Advertisement -

HOLIDAY RECIPES

Police rwandaise à Goma: Ville morte un message fort a l’egard...

Goma: aucune école primaire publique n'a fonctionné ce matin, renseigne le défenseur des droits humains Patrick Ricky Paluku. Les écoliers non-informés ont été renvoyés...
- Advertisement -

WRC RACING

HEALTH & FITNESS

BUSINESS

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici