Un homme armé exigeant des dépôts gelés prend des otages dans une banque commerciale libanaise

0
52

1, 2022. REUTERS/Issam Abdallah
Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

BEYROUTH, 11 août (Reuters) – Un homme armé réclamant des dépôts gelés par sa banque a pris jeudi un nombre indéterminé d’otages à la Banque fédérale du Liban, ont déclaré une source sécuritaire et un témoin de Reuters.

Les banques libanaises ont limité les retraits de devises fortes pour la plupart des déposants au cours de la crise financière de trois ans du pays, qui a laissé plus des trois quarts de la population en difficulté.

L’homme est entré dans la succursale de la Banque fédérale du Liban dans le quartier de Hamra à Beyrouth ouest juste avant midi jeudi avec une arme à feu, a déclaré la source de sécurité à Reuters.

1, 2022. REUTERS/Issam Abdallah
Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

BEYROUTH, 11 août (Reuters) – Un homme armé réclamant des dépôts gelés par sa banque a pris jeudi un nombre indéterminé d’otages à la Banque fédérale du Liban, ont déclaré une source sécuritaire et un témoin de Reuters.

Les banques libanaises ont limité les retraits de devises fortes pour la plupart des déposants au cours de la crise financière de trois ans du pays, qui a laissé plus des trois quarts de la population en difficulté.

L’homme est entré dans la succursale de la Banque fédérale du Liban dans le quartier de Hamra à Beyrouth ouest juste avant midi jeudi avec une arme à feu, a déclaré la source de sécurité à Reuters.
Publicité · Faites défiler pour continuer
Signaler une annonce

“Il a demandé l’accès à environ 200 000 dollars qu’il avait sur son compte bancaire et lorsque l’employé a refusé la demande, il a commencé à crier que ses proches étaient à l’hôpital. Puis il a sorti l’arme”, a déclaré la source sécuritaire.

Certains clients de la banque ont réussi à s’enfuir avant qu’il ne ferme les portes aux autres, a indiqué la source, qui n’a pas été en mesure de préciser combien de clients ou d’employés se trouvaient dans l’agence.

Au moins un homme âgé a été libéré de la banque en raison de son âge et des négociateurs gouvernementaux ont été déployés pour entamer des pourparlers avec le preneur d’otages, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

La station de presse libanaise Al-Jadeed a déclaré qu’au moins deux coups de feu avaient été tirés lors de l’incident. La Croix-Rouge libanaise a déclaré à Reuters qu’elle avait déployé une ambulance sur place mais qu’elle n’avait encore soigné personne.

Un témoin de Reuters a pu voir un homme barbu en chemise noire derrière l’entrée fermée de la banque parler à plusieurs hommes en civil à l’extérieur.

« Qu’ils me rendent mon argent ! on l’a entendu leur dire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici