Urgent : Bavure de la MONUSCO à Kasindi, un blessé vient de rendre l’âme à l’HGR de Beni

0
67

Le chef du secteur de Ruwenzori M. Boozi Sindiwako Bin Vuhaka aussitôt saisi de cette mauvaise nouvelle, a non seulement présenté ses condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu mais également a révélé que, le gouvernement congolais prendra en charge toutes les dépenses de cérémonies funèbres et que la justice congolaise s’active d’avantage pour dire le droit sans complaisance.

Notre source nous fait parvenir que, Un jeune homme blessé par les militaires de la MONUSCO, qui a était évacué d’urgence l’avant-midi du mercredi 3 août 2022 à l’hôpital général de référence de Beni à l’aide d’un hélicoptère du gouvernement congolais, dans la perspective d’assurer correctement sa prise en charge médicale adéquate, malheureusement ce dernier vient de rendre l’âme en ce moment en ville cosmopolite de Beni dans le grand Nord-Kivu.

Il convient de signaler en outre que, près de 100 personnes grièvement blessées lors des altercations dans les manifestations Anti-Monusco, sont en train d’être soignées dans différentes structures médicales de cette partie orientale de la République Démocratique du Congo.

Pendant ce temps, la société civile forces vives du secteur de Ruwenzori qualifie la MONUSCO d’une bête noire. Cette structure citoyenne interdit la circulation des militaires de la force onusienne dans les zones opérationnelles, il s’agit là d’un communiqué de presse rendu public depuis la soirée du mardi 2 août 2022 signé par M. Bernard Muke vice-président de la société civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici